Les Etats-Unis selon Donald Glover

          « This Is America » de Donald Glover alias Childish Gambino a mis tout le monde d’accord depuis sa sortie début mai. Acteur, scénariste, réalisateur, producteur, humoriste, rappeur, musicien et DJ sont les casquettes du californien qui apparaît comme un véritable génie. Le titre de 04:04 minutes critique dans la violence la société américaine et ses dérives. Entre références et guérilla urbaines, les paroles et le clip ont de quoi faire pour marqué les esprits, et sont lourds de sens. On vous explique de quoi ça parle.

 

       Tout d’abord, Donald Glover avec « This Is America » critique la place des Afro-Américains dans la société et les stéréotypes qui leur sont attachés.

  • Dès le début de la chanson, lorsqu’il tue le musicien assis sur la chaise, il prend une pose particulière. C’est une référence à une caricature raciste des années 1830 dans le sud des Etats-Unis, intitulé « The Original Jim Crow » qui est aussi une chanson. D’ailleurs, le terme « Jim Crow » sera une loi pour la ségrégation raciale de 1876 à 1964.

225px-Jimcrow

  • La scène où Childish Gambino massacre sauvagement une chorale se rapporte à la tuerie de  l’église épiscopale méthodiste africaine Emanuel, de Charleston en Caroline du Sud, en 2015, où un suprémaciste blanc tua neuf fidèles, dans le but de déclencher « une guerre raciale ».

chorale

 

  • A 02:29 minutes, nous voyons rapidement des jeunes sur leur smartphone. Cela est une référence à Stephon Clark, un afro-américain tué dans son propre jardin par un policier qui l’accusait d’avoir commis plusieurs voles dans son quartier et de pointer une arme sur lui. Stephon Clark fut retrouvé qu’avec son téléphone portable.

portable.png

  • Beaucoup d’autres éléments critiques la condition des Afro-Américains dans la société américaine, comme les tics de visages que prend Childish Gambino à plusieurs moments de la chanson, les danses d’origine africaine,… Les paroles dénoncent aussi à divers passages comme « Grandma told me, Get your money, Black man » qui se rapporte encore une fois à des stéréotypes sur les noirs qui les forcent à jouer un rôle.

tic visage.png

         « This Is America » met aussi en avant le problème des armes à feu. En effet, beaucoup de lobby anti-armes aux Etats-Unis dénoncent en parlant des tueries qui ont lieu dans les écoles. Pour Childish Gambino, le problème est aussi partout dans les rues américaines, où des guérillas urbaines peuvent éclater à tout moment, notamment entre des gangs.

               Donald Glover dénonce finalement le contraste qui existe entre ce qu’on peut penser et voir des Etats-Unis et la réalité. En effet, la pop culture nous montre une image idéale de ce pays à travers ses stars, ses folies, et en mettant en avant la superficialité  (« I’m so pretty »), alors qu’il y a de nombreuses problématiques en son sein. Nous détournons alors les yeux des vrais problèmes pour ne voir qu’une image satisfaisante. C’est ce que démontre les danses tout en sourire de l’artiste et des jeunes devant des scènes de guerre, pendant presque toute la chanson.

guerilla.png

          Cet article n’est qu’une simple analyse de « This Is America ». Ce titre renferme encore beaucoup de secrets, notamment dans les paroles qui mettent en lumière les nombreux soucis de la société américaine, comme la place des Afro-Américains dans cette dernière. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s