Interview: Ryan Keen

IMG_7107

Ryan Keen à The Islington à Londres (Crédit: Sylvie Rapiteau)

     Ryan Keen, auteur, compositeur et interprète, il joue en solo avec sa guitare depuis maintenant 7 ans. Pas si solo que ça puisque que son talent fait déjà parler de lui depuis  déjà quelques années, notamment à travers sa communauté de fans grandissante. Celui qui aime voyager excelle dans le genre pop, rock, folk, en exposant toute sa philosophie dans ses créations, notamment dans un premier album intitulé Room for Light en 2014, et en enchaînant les singles depuis. Ce n’est pas étonnant qu’Ed Sheeran a choisi Ryan Keen pour ses premières parties de concerts lors de sa tournée européenne en 2015.

 

Aujourd’hui, nous vous proposons son interview, que nous avons eu la chance de réaliser. Bonne Lecture ! 

– Peux-tu te présenter ? Can You introduce yourself ? 

« Mon nom est Ryan keen. Je suis auteur, compositeur, interprète originaire de Devon, mais j’habite sur Londres depuis 10 ans. j’ai commencé à jouer de la guitare quand j’avais l’âge de 8 ans et je me produis en tant qu’artiste solo depuis maintenant 7 ans. »

« My name is Ryan Keen, I’m a singer-songwriter originally from Devon, but have been living in London for the last 10 years. I’ve been playing guitar since I was 8 years old and have been doing music as a solo artist for 7 years »

 

– Comment avez-vous commencé à écrire vos propres chansons ? Comment est apparu votre désir de monter sur scène ? How did you begin to write your own songs ? How did your desire to go on stage arise ?

« J’ai commencé à composer à la guitare quand j’avais 8 ans, et puis j’ai beaucoup écrit pour d’autres artistes. Après la perte d’un ami, j’ai décidé que je voulais me donner une chance d’y aller moi-même. Je pense que avant j’étais toujours trop nerveux mais cet événement m’a canalysé. J’ai juste commencé par donner des concerts et jouer sur des scènes ouvertes et ça s’est agrandi petit à petit. »

« I’d be composing on guitar since I was 8, and then was writing for other artists a lot. After the loss of a friend I decided I wanted to give it a go for myself. I think before that I’d always been too nervous but this catalysed it. I just started gigging and doing open mics etc and it grew from there. »

 

– Quels artistes et/ou groupes t’ont-ils inspiré ? Who are the artists or bands who inspired you ? 

« Mes goûts sont très éclectiques. J’écoute beaucoup de genres de musiques différents. Les artistes les plus influents pour moi seraient John Lennon et Chris Martin. »

« My taste is very eclectic, I listen to most genres of music. The most influential songwriters to me would be John Lennon, and Chris Martin. »

– Où trouves-tu ton inspiration ? Where do you find your inspiration ? 

« Dans la vie de tous les jours ! »

« From everyday life! »

 

– Quels sont les sujets que tu aimes aborder dans tes chansons ? What are the theme that you like to talk about in your songs ?

« Ça varie vraiment. Comme avec beaucoup d’artistes, les différentes façons d’aborder l’amour ont été explorées mais j’aime toujours y apporter ma propre philosophie. »

« That really varies. As with most artists the different forms of love are explored but I also like to include my own philosophies. »

 

– As-tu un titre ou album préféré parmi tes productions ? Have you a favourite track or album from your creations ?

« Avec ma propre musique, en général je préfère toujours la dernière chanson que j’ai écrite ! Un album que j’écoute en boucle en ce moment est Malibu de Anderson Paak. »

« With my own music I normally love the song I’ve written most recently the most! An album I can’t stop listening to at the moment is Malibu by Anderson Paak. »

 

– Avec le titre « Skin And Bones » vous voulez montrer l’Afghanistan, notamment Kaboul, sous un angle plus positif. Aussi, vu votre compte Instagram, vous semblez beaucoup voyager, est-ce important pour vous d’avoir cette ouverture d’esprit sur le monde ? With your track « Skin And Bones » you want to show Afghanistan, especially Kaboul, in a positive light. So, when we saw your Instagram account, it seems that you travel a lot, is it important for you to have open-mindedness on the world ?

« Absolument, je suis assez chanceux de voyager beaucoup grâce à mon travail et ça m’a ouvert les yeux plus que ce qu’on voit ou lit dans les journaux, qui est un micro pourcentage de ce que représente l’endroit. Je me sentais de montrer l’Afghanistan sous un autre angle. »

« Absolutely. I’m lucky enough to travel a lot because of my work and it’s opened my eyes to a lot. What we see or read in the news is such a micro-percentage of what a place is like I felt I wanted to show Afghanistan in a different light. »

– J’ai vu aussi que vous surfiez et que vous faites du skate. Dans la description de « Skin And Bones » sur Youtube il est question de « Skateistan », qu’est-ce que c’est exactement ? Vous en faites partie ? I saw too that you surf and ride skate. In the description of « Skin And Bones » on Youtube, you speak about « Skateistan », what is it exactly ? Are you a part of ?

« Je suis vraiment un bon surfeur mais je ne suis pas bon au skate. Skateistan est une organisation caritative fantastique, les gars qui ont fait les prises pour la vidéo les ont filmés, c’est comme cela que je les ai découvert. Mais le mieux c’est de faire un tour sur leur site internet si tu veux voir ce qu’ils font. » (Skateistan.org)

« I’m really into surfing but I’m not good at skating! Skateistan are a fantastic charity, the guys that shot the footage for the video were filming them so that’s how I discovered them. It’s best to check there website if you’d like to see what they do. »(Skateistan.org)

 

– Quelle est votre plus grande fierté depuis que vous avez commencé à monter sur scène ? About what are you most proud since you begin to play on stage ?

« Question difficile ! Il y a plusieurs aspects qui m’apportent beaucoup de joie. J’ai voyagé beaucoup et joué dans mes salles préférées (Royal Albert Hall, Sydney Opera House) mais j’ai surtout eu l’occasion de partager la scène et écrire avec quelques-uns de mes artistes préférés. Entendre mes chansons à la radio pour la première fois est aussi incroyable. »

« Tough one! There are several aspects that bring me a lot of joy. I’ve travelled a lot and got to play at some of my favourite venues (royal Albert hall, Sydney opera house) but I’ve also got to share the stage and write with some of my favourite artists. Hearing my songs on the radio for the first time was also amazing. »

 

– J’ai appris que vous aviez fait la première partie d’Ed Sheeran lors de sa tournée européenne en 2015, j’imagine que ça devait être une grande récompense pour vous? I learnt that you did the support for the Europeen tour of Ed Sheeran in 2015, I imagine it was a great reward for you ?

« Oui, c’était incroyable ! J’ai rencontré Ed plusieurs années auparavant sur le circuit des concerts à Londres avant qu’il ait tout ce succès. Nous sommes juste immédiatement devenus amis et nous avons été proches depuis, lui m’emmenant en tournée.  Maintenant qu’il soit devenu si grand, ça a été incroyable. »

« Yea it was amazing! I met Ed many years ago on the giving circuit in London before he’d had any major success. We just immediately became friends and have been mates ever since. Him bringing me on tour now that he’s so big has been incredible. »

 

– Quels sont tes ambitions en tant qu’artiste, des projets futurs ? What are your ambitions as artist, and your future projects ?

« Il y a tellement de paramètres qui amènent le succès et qui ne dépendent pas des artistes que je ne veux pas fonder mes ambitions sur le succès. Je veux juste continuer à écrire et sortir des chansons et à jouer partout dans le monde. Beaucoup de nouvelles musiques sont à venir !  J’ai beaucoup écrit pour les autres et travaillé sur mes nouvelles musiques. 2018 verra beaucoup de nouvelles chansons de moi (sourire). »

« There  are so many variables to success that are out of the artists hands that I don’t want to base my ambitions to heavily on that. I just want to continue writing and releasing music, and touring the world. Lots of new music! I’ve been writing for others a lot as well as working on my own music. 2018 will have lots of new releases from me (smile). »

************************

Retrouvez Ryan Keen sur:

Un grand merci à Ryan Keen pour avoir répondu à ces question et Sylvie.R de nous avoir aider pour cette interview ! 

Pour ne rien manquer des prochains articles de ReverSound, rejoins-nous sur Facebook ! >>ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s