« Presence », le premier album de Petit Biscuit

        Petit Biscuit commença à poster ses sons sur Soundcloud et sur Youtube via la chaîne Electro Posé, il est aujourd’hui un grand espoir de l’électro. Remarqué du haut de ses 16 ans,  il sort le 10 novembre 2017 son premier album, Presence,  jour de ses 18 ans.

 

« Petit Biscuit, ça apaise sans t’endormir »Capture-d’ecran-2016-05-13-a-15.49.12.png

        Vous n’êtes sûrement pas passé à côté de son titre le plus connu, « Sunset Lover », diffusé sur beaucoup de radio et dans des émissions de télévision. Il a voulu créer cette chanson en lui donnant un air mélancolie sur l’été, et c’est réussi ! D’ailleurs, c’est l’une des particularités que peuvent nous faire ressentir les créations de Petit Biscuit; se remémorer des souvenirs et des sensations d’une époque ou d’un moment. Cette règle ne s’applique pas qu’à « Sunset Lover« , on peut aussi citer  « You », « Iceland », « Night Trouble ».. Petit Biscuit, ça apaise mais sans t’endormir. C’est donc après un Ep du même nom que l’artiste, composé de cinq chansons en 2016, qu’il sort un peu plus d’un an après Presence

 

1700 x 1700 Petit Biscuit cover

Un album professionnalisant

        L’album composé de 14 chansons était très attendu, avec plusieurs titres inconnus, comme « Break Up » et des collaborations, comme avec Møme avec qui il a fait « Gravitation », une chanson sortie l’été dernier. Alors, que peut-on penser de cet album ?

   Tout d’abord, on remarque que les sons semblent plus maîtrisés, c’est plus professionnel. Les mélodies et les rythmes sont plus diversifiés dans les chansons et il y a moins de répétitions (par exemple, si on prend « You » et « Break Up » citées précédemment, cette dernière a beaucoup plus de variations dans sa forme que « You » qui est très répétitive).

    Ce professionnaliser c’est bien, mais on peut avoir l’impression de perdre en authenticité dans certains titres et que la sensation que Petit Biscuit pouvait nous transmettre à travers ses créations est moins ressenti. Mais après tout, la musique est subjective, cette évolution peut plaire à d’autres, elle n’est pas déplaisante non plus. Il reste malgré tout dans l’album des titres respirant l’authenticité (tout en restant pro), comme « Beam », avec en addition un clip vraiment génial !

      Cet album a aussi la capacité de varier les genres, tout en restant dans l’électro, notamment avec « The End », un titre assez trap. Aussi, là où il y avait très peu ou pas du tout de paroles dans ses chansons, « Problems » ou encore « Waterfall », respectueusement en featuring avec Lido et Panama, viennent nous contredire. Sans oublier « Wake Up » avec Bipolar Sunshine et Cautious Clay.

      C’est un bon premier album que Petit Biscuit nous propose, prometteur pour la suite, avec pourquoi pas un basculement vers d’autres styles, comme vers le trap, car il semblait « aimer particulièrement » « The End« , comme  il le disait dans un live Youtube pour la sortie de son album: Presence

***************

Pour ne rien rater de ReverSound, rejoins-nous sur Facebook ! >> ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s