L’album de la maturité pour Orelsan ?

Il y a un peu plus d’une semaine, Orelsan sort son nouvel album: La Fête est finie. Il fait donc son retour après 6 ans sans album solo et quelques semaines après la sortie du titre « Basique ». Mais que vaut cette nouvelle tracklist ? 

orelsan-fete-finie

       On vous parlait du titre « Basique » il y a quelque semaines dans un article (ICI), nous disions que l’album serait sûrement un retour aux sources, à travers divers sujets comme des faits sociaux, politique, … Cependant, il semble que ce n’est pas à un retour aux sources dont nous sommes témoins mais plutôt à une avancée dans la musique d’Orelsan, une certaine maturité.

 

L’album de la maturité

        Même si certains sujets comme l’échec, « l’adulte attardé » sont encore des sujets abordés dans ce nouvel album, notamment avec « La fête est finie », il semblerait que le rappeur venant de Caen a changé ses thèmes. En effet, là où on pouvait attendre un album un peu plus polémique mettant en scène les problèmes de notre société comme il le faisait si bien, nous sommes plutôt témoins d’une introspection personnelle. Par exemple, là où certaines de ses chansons sur les femmes ont fait polémique (cf: « Sale pute »), il écrit maintenant une chanson d’amour avec « Paradis ». Là où  » l’adulte en retard  » décrit dans les anciennes chansons avait besoin d’être orienté dans la vie, il est maintenant celui qui donne les conseils à son lui adolescent, comme dans « Notes pour trop tard ». Il parle aussi de Caen dans « Dans ma ville, on traîne ».

 

Des featuring attendus

        Quelque chose de très attendu dans cet album: les featuring. En effet, une chanson avec Nekfeu et Stromae devait apparaître dans la tracklist de l’album, et la promesse est tenue. Le premier des intéressés se trouve dans « Zone », accompagné aussi de Dizzee Rascal. Le second se trouve dans « La pluie » où il chante seulement le refrain. Un refrain certes réussi, mais est-ce suffisant, puisque nous avons déjà vu que Orelsan-Stromae ça marche plutôt bien ? (cf: « AVF » de Stromae).

 

Différents styles dans l’album

        En parlant de Stromae et d’AVF, on peut faire la remarque que Maître Gims est aussi présent dans l’album avec le titre « Christophe », un titre assez humoristique. En parlant d’humour, « Défaite de famille » est bien la preuve qu’Orelsan sait encore jouer avec les punchlines du haut de ses 30 ans et plus. Même si la chanson est là pour pointer du doigt certains profils de famille moyenne, elle n’en reste pas moins drôle.

Ce qui est aussi intéressant avec cet album, ce sont les différents styles affichés. Si on en revient à « Christophe », ce titre propose un rythme mouvant, mais « Lumière » est bien plus calme et lent, un peu à la PNL, en modifiant sa voix. Mais on retrouve aussi un rythme sur lequel Orelsan peut tranquillement s’exprimer comme dans « San » ou « Notes pour trop tard ». En général, les instruments et les sons de l’album sont plutôt agréables, en accord avec le rythme des paroles et leurs sens.

En tout cas, si l’album a été disque d’or en 3 jours, il y a une raison !

**********

Pour ne rien rater des prochaines articles, rejoins-nous sur Facebook ! >>ici<<

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s