Pourquoi la chanson « Riptide » de Vance Joy est géniale ?

Vous avez sûrement déjà entendu « Riptide » de Vance Joy. Sorti en 2013, le titre a eu un franc succès un peu partout dans le monde. Reprise par d’autres artistes, des remixes, des records, en bref, cette chanson passionne (c’est vrai qu’elle est plutôt cool). Nous allons donc voir pourquoi « Riptide » et son petit air de ukulele sont si géniaux.

Pour commencer, on va s’attarder sur la chanson en générale: elle est entraînante, pleine de fraîcheur, elle donne clairement envie de partir en vacances à la mer en roulant la fenêtre ouverte et aussi d’apprendre à jouer du ukulele. En parlant d’instruments; la petite guitare à quatre cordes, les maracas et le tambourin n’y sont pas pour rien dans le rythme indie-folk enjoué de la chanson. De plus, la voix variante de Vance Joy fait aussi son petit effet (en plus de la chorale en arrière plan qui fait « Ouuuh Ouuuh »).

Pourtant, ce rythme enjoué peut cacher un sens bien plus profond, bien moins joyeux que la mélodie laisse entendre. En effet, les paroles pleines de métaphores et de comparaisons en disent beaucoup sans en dire trop (si tu vois ce que je veux dire). Avec ces figurent de styles, tout le monde peut plus ou moins avoir son interprétation, malgré le fait que Vance Joy ou Vance (pour les intimes) a déjà expliqué le sens de la chanson. Pour faire court, c’est une histoire personnelle, mêlant amour, mauvais choix et questionnements sur cette relation (si tu as eu ton bac de français, tu réussiras forcément à décrypter les secrets de cette chanson, je crois en toi).

Mais ce n’est pas tout ! La mélodie et les paroles sont excellentes, et le clip n’est sûrement pas en reste. À l’inverse du sens de la chanson racontée par des métaphores à travers les mots, le clip, lui est en totale corrélation avec ces derniers. Par exemple, « Lady running down to the riptide » (« La femme courant dans les déferlantes ». Approximativement hein…) est représenté dans le clip par une femme courant vers des vagues agitées. Tout est représenté à l’identique. Cela s’appelle l’originalité, là où beaucoup d’artistes jugent intéressant de créer un clip assez métaphorique pour des paroles simples ou à l’inverse un clip simple venant éclaircir les mots d’une chanson . En fait, ce qui est encore plus intéressant c’est que le sens reste caché, aussi bien dans les paroles que dans la vidéo, et qu’au lieu de choisir de représenter la réalité dans son clip pour dévoiler ce qu’il fallait comprendre de la chanson, l’australien reste fidèle à ses mots. Il nous l’a fait un peu à l’envers mais quand on y pense c’est assez simple: il prend les paroles et les traduit en images. Simple dans le procédé, mais très original dans la réflexion.

Vous avez compris, derrière sa fraîcheur, « Riptide » a les idées où elles doivent être. Voilà pourquoi cette chanson est géniale.

*******************

Publicités

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s