Le jazz moderne de Laurent Coulondre

        Vainqueur de nombreux concours nationaux dont « Talent Adami » et élu « Génération Spedidam », la révélation de l’année 2016 des Victoires du jazz sait y faire avec le rythme et la nuance. En effet, Laurent Coulondre alterne entre piano et orgue et dans les 2 cas sait joué avec harmonie, rythme et inventivité. De plus, un groove splendide vient compléter sa mélodie. Ce n’est pas pour rien qu’il s’est imposé comme une nouvelle sensation du piano hexagonal. Entre trio classique piano, contrebasse, batterie et trio orgue, basse 6 cordes, et batterie l’inventivité n’a pas de limite. C’est d’ailleurs ce qu’ont pu penser le leader du groupe téléphone et le groupe Sting quand ils ont laissé place à Laurent Coulondre pour leur première partie.

Le mieux pour comprendre ce rythme effréné et mélodieux est d’écouter:

 

Son premier album Schizophrenia est sorti en septembre 2015.

 

 

Merci à Corentin pour la suggestion !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s